2H27'23" (officiel) - 2H27'21" (réel)

Publié le par juliencottinrunning

5h45 le réveil sonne... débout !
Un thé vert, 2 tranches de pain à la farine de Kamut, 1 tranche de pain d'épice maison, 1 tranche de gâteau sport pour faire le plein de glucides... mais je me sens pas terrible. Je suis ballonné, ça fait 2 jours que je suis constipé !
Petit massage à l'huile d'arnica pour faire du bien aux fibres musculaires, un emplâtre américain sur mes lombaires douloureux depuis une dizaine de jours, je suis fin prêt.
7h30 Départ pour La Rochelle. Le temps est idéal... pour le windsurf.
8h15 Petit footing léger 20', étirements, assouplissements et j'enfile la tenue du guerrier.
Un petit tour au petit coin, mes efforts sont vains... j'ai l'impression que je vais courir avec les boyaux gonflés à bloc.
Je file sur la ligne de départ, j'ai juste le temps de me dire que j'y suis enfin et le starter nous libère.
Je repère Mustapha Berry et Rogovoy et leur emboîte le pas. Un petit groupe d'une douzaine de coureurs se forme sur un train de 3'30".... visiblement nous sommes plusieurs à viser les 2h30.

Les premiers ravitos sont un peu cahotiques, le temps que tout le monde trouve ses marques.

Rogovoy assure une large part du tempo... il a du vécu, ça rassure.

Notre groupe chemine sur de bonnes bases: 17'29" au 5km, 34'53" au 10km, 52'33" au 15km.
Je ne loupe pas un ravito et je commence à me sentir mieux au fil des kilomètres.
Arrivé aux Minimes, le groupe se désorganise et le tempo ralenti (3'38" au Km), plus personne ne veut emmener le train dans le vent.
J'ai un flash, je sens le scénario du semi de Niort se profiler à l'horizon... je n'ai pas envie d'avoir de regrets alors je passe devant et j'en met une petite couche. Je regarde derrière, Rogovoy, Berri et 2 autres coureurs suivent. Je temporise pour voir si quelqu'un veut collaborer... mais personne ne se désigne.
Mustapha Berri me lance "t'as fais du dégât avec ton accélération"
Je lui répond "le rythme baisse, il faut rester dans l'allure"
Lui de poursuivre "t'as raison, il faut que tu suives ton rythme le plus régulièrement possible"
J'écoute le conseil du sage, je reprends mon tempo sur l'avenue Michel Crépeau et je lâche le groupe.
J'arrive sur le vieux port avec un passage au semi en 1h13'50"

En bas du Mail j'aperçois Joussemet, je pars en chasse, je recolle en bas du Parc Delmas.
A deux nous allons jusqu'à la plaine des jeux puis je passe et je repars en chasse.
L'opération se répétera plusieurs fois jusqu'à l'arrivée : Jarry, Robin, Cabon et Mouquet et d'autres en feront les frais.
A noter qu'au 32ième je revenais sur Mounir Maroufi mais je n'aurais pas le plaisir de le doubler puisqu'il mettra le clignotant à cette borne... 2ième abandon consécutif... dur mais prévisible car en partant sur des bases de 2h20 avec les conditions de vent c'était du suicide, surtout 15 jours après sa victoire au marathon de Pau en 2h28'38" (belle perf !).
L'échéance du 35ième... rien, pas de mur, sûrement le résultat du régime dissocié testé cette semaine. C'est un bon compromis : une constipation mais pas de mur !
Sur le final j'ai envie de lâcher les chevaux et de me faire plaisir, le moteur est au top... mais mes mollets se contractent, les crampes sont proches... je gère le physique tout en continuant ma remontée : 3'20" le dernier Km.
Arrivé sur le vieux port l'émotion me gagne. Je pense aux 4 mois de préparation, à Muriel qui m'a soutenu... les derniers hectomètres c'est du BONHEUR... Muriel et Dab sont là...je lâche la pression, petites larmes...
2h27'21" mon premier marathon.



14ième au scratch 
2ième français
Le classement général ici :
www.marthondelarochelle.com/images/resultats/09classement.pdf
Le reportage du JT de France 3 Poitou-Charentes : link

Km

Temps

Intervale

allure/km

5km

17'29"

17'29"

3'30"

10km

34'53"

17'24"

3'29"

15km

52'33"

17'40"

3'32"

Semi

1h13'50"

21'17"

3'29"

25km

1h27'36"

13'46"

3'32"

30km

1h44'55"

17'19"

3'28"

35km

2h02'11"

17'16"

3'27"

FINAL

2h27'23"

25'12"

3'30"


NB : Siegfried Proux, mon partenaire d'entraînement réalise 2h41, c'est bien il efface sa contre perf de l'an passé.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Stéphane B 06/12/2009 17:27


Maintenant c'est quoi tes futurs objectifs ? cross.......


juliencottinrunning 08/12/2009 21:31


... dur de se remotiver mais je vais repartir pour une campagne de cross sans me mettre la pression. On verra bien.


PROUX SIEGFRIED 05/12/2009 21:39


Bonsoir Julien et encore félicitation pour ton 1er marathon ; mes collègues au travail sont admiratifs devant ta performance.Sinon pour demain pas de problème pour la séance 10 fois 1000m en 2'45
récup 30 secondes , si le vent souffle un peu on restera en 2'50 parcontre ont prendra que 25 secondes de récupération. Donc demain 10hOO au stade Bouffénie.SIEG


juliencottinrunning 08/12/2009 21:30


Coucou partenaire d'entrainements, récup bien car l'année 2010 s'annonce heureuse mais fatiguante


machet nicolas 02/12/2009 20:54


félicitations d ' un inconnu et apprenti coureur depuis 1 an maitenant ayant débuté sur le challenge rochefortais cette année.Je tenais à te remercier pour ce superbe blog et surtout son
contenu,car vraiment ce fut un réel plaisir de lire ton avancée jusqu'à cet formidable aboutissement...De plus pour moi débutant,ton partage fut vraiment trés enrichissant...une vraie bible de la
course à pied avec tes séances et conseils sur ton sujet de la part d 'un homme d expériences comme toi.Mais là on tu me sembles le plus impressionnant, c est par rapport a tes gestions de
courses.(Tu as demontré qu en se connaissant bien,on pouvait à la fois faire de grandes perfs en se faisant violence bien sur mais non en se mettant minable à chaque fin de courses).Le pied, je
pense en matiere de sensations que de ramasser les plus embitieux en fin de parcours alors que l'on en a encore sous la pédale...bravo chamion et longue route à toi nico


juliencottinrunning 02/12/2009 21:38



En fait mieux tu es préparé plus tu vas maîtriser ton effort et moins tu seras minable à la fin.
En général je ne suis pas bien quand la prépa n'est pas bonne...
Et puis l'euphorie de la perf fait oublier la douleur

Continu toi aussi à courir avec envie. C'est un bon moteur !


 



Sébastien (COURtoujours) 02/12/2009 18:54


Encore bravo et merci pour ce que tu nous a fais vivre (prépa ,conseils diet ...)
Dommage que je ne t'ai connu que sur la fin .(mais quelle belle fin!)
Donc moi aussi j'espère que l'aventure continue et si tu le souhaite avec COURtoujours ,ce sera un plaisir .


juliencottinrunning 02/12/2009 21:35



 c'est quand tu veux pour un café et chocolat quand tu passes dans le coin !



Clément 02/12/2009 14:13


si tu ve mais fau ke tu pâsse par Intersport Niort je boss pa avc running 17 c pa mon secteur


juliencottinrunning 02/12/2009 21:33


sinon tu récupères de tes problèmes de genou ? ? ? ?
A quand le reprise ? ? ? ?